Japon

Les plus belles images du Japon en 13 photos

Le Japon est rempli d’innombrables endroits qui inspirent et enchanteront les visiteurs. Des châteaux historiques et des expositions florales accrocheuses aux paysages insolites d’un pays complètement différent, voici les plus belles images du Japon en 13 photo.

1) Le Mont Koya

Le Mont Koya
Le Mont Koya

Le mont Koya est le foyer spirituel du bouddhisme Shingon, une secte fondée il y a plus de 1 200 ans par l’une des personnalités religieuses les plus importantes du Japon, Kobo Daishi. Le temple principal de la secte, Kongobu-ji, est situé au sommet de la montagne couverte de forêt du mont Koya. Plus de 100 autres temples ont été créés autour du mont Koya, dont beaucoup offrent aux visiteurs une nuitée.

2) La Péninsule de Noto

La Péninsule de Noto
La Péninsule de Noto

Comprenant la partie nord de la préfecture d’Ishikawa, la péninsule de Noto abrite certains des paysages côtiers renfermant les plus belles images du Japon et des paysages de campagne intacts. En plus d’admirer le paysage naturel, la péninsule offre de nombreux endroits pour pêcher, nager et faire du camping. Son principal centre touristique, la ville de Wajima, abrite moins de 30 000 personnes et constitue un endroit merveilleux pour découvrir la vie des petites villes japonaises.

3) L’île de Shikoku

L'île de Shikoku
L’île de Shikoku

Shikoku est la quatrième plus grande île du Japon, située au sud-ouest de l’île principale de Honshu, à laquelle elle est reliée par deux ponts. Cette île est également liée au moine influent Kobo Daishi qui abrite la route du temple 88, l’un des plus importants pèlerinages du pays. En plus d’attirer les personnes en quête d’épanouissement spirituel, l’île offre des côtes spectaculaires, des chaînes de montagnes et des rivières tumultueuses.

4) La Vallée de Kiso

La Vallée de Kiso
La Vallée de Kiso

La vallée de Kiso abrite le sentier Nakasendo, l’une des cinq autoroutes de la période Edo reliant Edo (Tokyo) et Kyoto. Les voyageurs pendant ce temps ont fait ce long voyage à pied et, par conséquent, la vallée de Kiso est parsemée de villes postales historiques où les voyageurs se sont reposés, ont mangé et ont dormi en chemin. Il est possible de parcourir une partie de cette ancienne route, entre montagnes et forêts épaisses, et de visiter certaines des villes bien conservées.

5) Shodoshima

Shodoshima
Shodoshima

Shodoshima a un climat doux et une atmosphère méditerranéenne, abritant des plages, des côtes spectaculaires, des stations balnéaires et même des oliveraies. Shodoshima, qui est la deuxième plus grande île de la mer intérieure de Seto, est l’un des hôtes du festival d’art contemporain de la Triennale de Setouchi.

6) Le Jardin Kenrokuen

Le Jardin Kenrokuen
Le Jardin Kenrokuen

Nommé l’un des trois plus beaux jardins paysagers du Japon, le Kenrokuen Garden est rempli de charmants ponts, de sentiers de randonnée, de salons de thé, d’arbres et de fleurs. Jadis jardin extérieur du château de Kanazawa, Kenrokuen a été ouvert au public à la fin du XIXe siècle.

Chaque saison révèle un aspect différent de la beauté du jardin, des fleurs de prunier et de cerisier au printemps aux feuilles d’érable colorées en automne. Ce jardin est parmi les plus belles images du Japon.

Pour tout savoir sur la fleur de lotus bleue.

7) Le Château Matsumoto

Le Château Matsumoto
Le Château Matsumoto

Le château de Matsumoto est l’un des rares châteaux originaux au Japon. Initialement construit en 1504, il a été étendu à sa forme actuelle à la fin du 16e et au début du 17e siècle. Surnommé Karasu-jō (château des corbeaux), il est connu pour son beau donjon principal à trois tourelles en noir et blanc.

8) Les Chutes de Nachi

Les Chutes de Nachi
Les Chutes de Nachi

Les chutes de Nachi sont la plus haute cascade (avec une seule goutte) dans le pays, culminant à 133 mètres (436 pieds) dans une rivière qui coule en bas. La cascade est dominée par le magnifique sanctuaire Nachi Taisha Shinto, qui aurait plus de 1400 ans. Construit en l’honneur du kami (dieu spirituel) de la cascade, le sanctuaire est l’un des nombreux sites religieux bouddhistes et shintoïstes trouvés autour de la cascade et se retrouve parmi les plus belles images du Japon.

Vous hésitez toujours de visiter le Japon? Profitez de cette opportunité pour partir au Japon avec les meilleurs prix de vols sur le marché:

9) La Route alpine de Tateyama Kurobe

La Route alpine de Tateyama Kurobe
La Route alpine de Tateyama Kurobe

La route alpine Tateyama Kurobe relie la ville de Toyama, dans la préfecture de Toyama, à la ville d’Omachi, dans la préfecture de Nagano. L’itinéraire peut être expérimenté par différents types de transport, notamment le téléphérique, le téléphérique et le trolleybus, qui offrent tous une vue spectaculaire sur la chaîne de montagnes de Tateyama.

La partie la plus impressionnante de la route est la route entre Bijodaira et Murodo, bordée chaque année par des murs de neige de 20 mètres de haut.

10) L’étang Bleu

L'étang Bleu
L’étang Bleu

L’étang bleu de la préfecture d’Hokkaido, également appelée Aoiike, est connu pour sa couleur bleue aérienne. Les souches d’arbre qui dépassent de la surface de l’eau ajoutent à son apparence surnaturelle. Cet étang artificiel a été créé dans le cadre d’un système de contrôle de l’érosion, conçu pour protéger la zone des coulées de boue pouvant se produire à proximité du mont.

Volcan Tokachi la couleur bleue mystérieuse de l’étang est causée par des minéraux naturels dissous dans l’eau. Sûrement, parmi les plus belles images du Japon.

11) Le Parc de Bord de Mer d’Hitachi

Le Parc de Bord de Mer d'Hitachi
Le Parc de Bord de Mer d’Hitachi

Le parc de Bord de Mer d’Hitachi est célèbre pour ses champs de fleurs bleues, appelées nemophilas, qui fleurissent à travers le parc au printemps. Le parc s’étend sur 190 hectares et plus de 4,5 millions de fleurs recouvrent ses champs en avril. Au cours de l’automne, les arbustes arrondis du parc, appelés kochia (bassia en anglais), prennent une couleur cramoisie, créant un spectacle presque aussi envoûtant.

12)  Gokayama

Gokayama
Gokayama

Gokayama fait partie d’un site du patrimoine mondial de l’UNESCO qui englobe également le village voisin de Shirakawa-gō. Les deux zones sont connues pour leurs fermes traditionnelles de gassho-zukuri. Ces maisons centenaires présentent des toits de chaume distincts, conçus pour résister aux fortes chutes de neige. Gokayama est moins accessible que le populaire Shirakawa-gō et, par conséquent, ses villages sont plus calmes et isolés.

13) Les Dunes de Sable Tottori

Les Dunes de Sable Tottori
Les Dunes de Sable Tottori

Les dunes de sable de Tottori font partie du parc national de Sanin Kaigan dans la préfecture de Tottori. S’étendant sur 16 kilomètres le long de la côte de la mer du Japon, les dunes sont les plus grandes du pays. Le mouvement des marées et le vent font que les formes des dunes changent constamment, mais elles peuvent atteindre deux kilomètres de large et 50 mètres de haut. Les promenades à dos de chameau sont largement disponibles, ce qui fait que la région a une atmosphère enchanteresse et désertique. Un autre endroit qui offre les plus belles images du Japon.

Pour vous aidez à préparer votre séjour au Japon, découvrez notre sélection de 3 des meilleurs hôtels à Tokyo:

 

Nouveauté

Découvrez notre nouvel outil pour planifier vos voyages : planifier.japonsejour.com

 

 

Japon

Top 10 du Japon au Paysage Naturel, Temple et Site Touristique

Le Japon est l’une des destinations de voyage les plus populaires au monde. C’est un mélange unique de tradition et de modernité, avec de nombreux temples et bâtiments du passé coexistant avec des réalisations modernes en matière d’architecture et de technologie. Découvrez le Japon paysage naturel temple site touristique.

Les visiteurs peuvent s’immerger dans l’histoire et la culture japonaises un jour et avoir un aperçu du futur à travers les développements technologiques du prochain. Presque tous les sites historiques sont encore utilisés pour leurs objectifs d’origine tout en restant ouverts au public. La beauté naturelle du Japon peut être vue toute l’année. En outre, le Japon affiche l’un des taux de criminalité les plus bas au monde, ce qui le rend idéal pour les voyageurs. Un aperçu des principales attractions touristiques au Japon paysage naturel temple site touristique.

Voici le top 10 du Japon au paysage naturel, temple et site touristique que vous verrez :

  • Mémorial de la paix d’Hiroshima
  • Parc des singes de Jigokudani
  • Kiyomizu-dera
  • Château d’Himeji
  • Grand Bouddha de Kamakura
  • Le Temple Todaiji
  • La Tour de Tokyo
  • Le Palais impérial de Tokyo
  • Le Mont Fuji
  • Le Pavillon d’Or

1) Mémorial de la paix d’Hiroshima

Mémorial de la paix d'Hiroshima
Mémorial de la paix d’Hiroshima

Le mémorial de la paix d’Hiroshima est un hommage envoûtant aux vies perdues lors du largage de la bombe atomique sur Hiroshima le 6 août 1945. Situé dans un parc, le mémorial présente le dôme de Genbaku, le seul bâtiment laissé à proximité. Ce dur rappel d’un monde en guerre rappelle aux visiteurs l’importance de la vie humaine et honore les victimes pour qu’elles ne soient jamais oubliées.

2) Parc des singes de Jigokudani

Parc des singes de Jigokudani
Parc des singes de Jigokudani

Jigokudani Monkey Park est une célèbre région de sources chaudes près de Nagano. Le nom Jigokudani (qui signifie « vallée de l’enfer ») est dû à la vapeur et à l’eau bouillante qui jaillit du sol gelé, entourées de falaises abruptes et de forêts extrêmement froides. Il est célèbre pour sa grande population de singes des neiges sauvages qui se rendent dans la vallée en hiver lorsque la neige recouvre le parc. Voyez mon article sur la parc des singes. Les singes descendent des falaises abruptes et de la forêt pour s’asseoir dans les sources chaudes et retrouver la sécurité des forêts le soir.

3) Kiyomizu-dera

Kiyomizu-dera
Kiyomizu-dera

Le temple bouddhiste Kiyomizu-dera est situé à l’est de Kyoto et peut être retracé jusqu’en 798. Une cascade intérieure alimentée par la rivière extérieure maintient le temple en harmonie avec la nature et aucun clou n’a été utilisé dans la construction. Alors que les locaux avaient l’habitude de sauter de bord pour obtenir un souhait (avec un taux de survie de 85,4%), les visiteurs modernes peuvent profiter des sanctuaires et des talismans et des oeuvres d’art sans risquer leur vie.

4) Château d’Himeji

Château de Himeji
Château de Himeji (Photo de Bernard Gagnon)

Le château de Himeji est considéré comme le meilleur exemple d’architecture de château japonais. Il a été fortifié pour se défendre contre les ennemis pendant la période féodale, mais il a été reconstruit plusieurs fois au cours des siècles et reflète les différentes périodes de conception. Il a survécu aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale et est fréquemment vu dans les films nationaux et étrangers, y compris le film de James Bond « You Only Live Twice ». L’extérieur blanc et le design donnent au château l’apparence d’un envol d’oiseaux, ce qui lui vaut le surnom de «château aux aigrettes blanches». Cela est un des beautés du Japon paysage naturel temple site touristique.

5) Grand Bouddha de Kamakura

Grand Bouddha de Kamakura
Grand Bouddha de Kamakura

Le Grand Bouddha de Kamakura est une représentation extérieure colossale d’Amida Buddha, l’une des figures bouddhistes les plus célèbres du Japon. Coulé en bronze, le Grand Bouddha mesure plus de 13 mètres de haut et pèse près de 93 tonnes. La statue aurait été datée de 1252. Bien qu’elle ait été à l’origine logée dans un petit temple en bois, le Grand Bouddha se trouve maintenant en plein air alors que le temple d’origine a été emporté par un tsunami au 15e siècle.

Vous hésitez toujours de visiter le Japon? Profitez de cette opportunité pour partir au Japon avec les meilleurs prix de vols sur le marché:

6) Le Temple Todaiji

Temple Todaiji
Temple Todaiji (Photo de 663highland)

Le temple Todaiji à Nara est un exploit d’ingénierie. Ce n’est pas seulement le plus grand bâtiment en bois du monde, il abrite la plus grande statue de Bouddha en bronze du monde. Entourée de magnifiques jardins et de la vie sauvage, l’école de bouddhisme de Kegon est centrée ici et les lieux abritent de nombreux artefacts d’histoire japonaise et bouddhiste. Les cerfs sont autorisés à parcourir librement les terres en tant que messagers des dieux shintoïstes.

7) La Tour de Tokyo

Tour de Tokyo
Tour de Tokyo

La tour de Tokyo témoigne des progrès de la technologie et de la vie moderne. Inspiré par le design de la tour Eiffel, il est la deuxième plus grande structure artificielle au Japon et sert de tour de communication et d’observation. Les visiteurs peuvent escalader la tour pour une vue imprenable sur Tokyo et sur le Japon paysage naturel temple site touristique.

8) Le Palais Impérial de Tokyo

Palais Impérial de Tokyo
Palais Impérial de Tokyo (Photo de DocChewbacca)

L’empereur du Japon a élu domicile au palais impérial de Tokyo. Il sert également de centre administratif et de musée pour présenter l’art et l’histoire japonais. Le palais est situé sur les ruines d’anciens châteaux détruits par le feu ou la guerre, et les architectes ont honoré le passé en intégrant des éléments de design des différentes époques dans le palais moderne. Le nouveau palais est entouré de jardins japonais traditionnels et dispose de nombreuses salles de réception et de réception pour recevoir les invités et accueillir le public. Une beauté du Japon paysage naturel temple site touristique.

9) Le Mont Fuji

Mont Fuji
Mont Fuji

Le mont Fuji est la plus haute montagne du Japon à 3 776 mètres. Le cône exceptionnellement symétrique du volcan est un symbole bien connu du Japon et il est fréquemment représenté dans l’art et les photographies, ainsi que comme attraction touristique populaire pour les touristes et les grimpeurs. On estime que 200 000 personnes grimpent chaque année sur le mont Fuji, dont 30% sont des étrangers. L’ascension peut durer entre trois et huit heures, tandis que la descente peut durer de deux à cinq heures. Ce mont est présent dans tout le Japon paysage naturel temple site touristique.

10) Le Pavillon d’Or

Pavillon d'Or
Pavillon d’Or

Kinkaku-ji ou le temple du pavillon d’or est l’attraction touristique la plus populaire au Japon et à Kyoto. Le pavillon a été construit comme une villa de retraite pour le shogun Ashikaga Yoshimitsu à la fin du 14e siècle. Malheureusement, le pavillon a été incendié en 1950 par un jeune moine devenu obsédé. Cinq ans plus tard, le temple a été reconstruit comme une copie exacte de l’original. Seulement ce temple vaut le détour au Japon paysage naturel temple site touristique.

L’accent est mis sur l’édifice et les jardins environnants en harmonie les uns avec les autres. Le pavillon est recouvert d’une feuille d’or qui souligne la réflexion du pavillon dans l’étang et la réflexion de l’étang sur le bâtiment.

Pour vous aidez à préparer votre séjour au Japon, découvrez notre sélection de 3 des meilleurs hôtels à Tokyo:

Nouveauté

Découvrez notre nouvel outil pour planifier vos voyages : planifier.japonsejour.com

 

Japon

2 Choses du Japon Tropical Okinawa les Îles de L’archipel Circuit

Si vous êtes à la recherche d’une destination tropicale, celle qui n’est pas trop commune, qui allie une fascination pour le paysage, la qualité des structures, l’excellence de la nourriture et la magie des îles, je vous présente le Japon Tropical Okinawa les Îles de l’archipel circuit.

C’est aussi un endroit idéal pour la plongée, que vous soyez un explorateur nouveau ou expérimenté, car toutes les îles sont entourées d’une barrière de corail épaisse et merveilleusement préservée.

Bien plus proches de Taïwan que la capitale Tokyo, Okinawa et ses îles sont un arrêt que peu de personnes ont le temps d’insérer dans les circuits classiques du Japon, principalement les célèbres arrêts du Nord. Néanmoins, ils constituent un lieu exceptionnellement différent, caractérisé par une recharge énergétique pure; ce n’est pas sans raison qu’ils sont habités par des personnes avec la plus grande longévité au monde, avec plusieurs centaines de centenaires dans les rues.

Les deux choses importantes pour profiter au maximum pour votre visite du Japon Tropical Okinawa les Îles de l’archipel circuit :

  • Le meilleur moment
  • Comment se rendre

1) Quand y aller

Okinawa îles
Okinawa îles

Le climat des îles est subtropical, il y a donc une saison des pluies et des typhons, mais dans cette région, il n’y a pas de moussons. La chaleur commence déjà en mars, rendant l’été plutôt insupportable. Le climat le plus doux peut donc être observé pendant les saisons intermédiaires, entre mars et mai et octobre et début novembre.

Les pluies commencent dans la seconde moitié du mois de mai, de manière irrégulière au début, souvent caractérisé par des averses soudaines terminées rapidement. Quoi qu’il en soit, le ciel est souvent couvert par un voile de nuages qui atténuent la température, il est donc idéal si votre itinéraire consiste à visiter une ville et à ne pas cuire sur la plage comme un lézard.

Si vous cherchez à obtenir la couleur des habitants, vous devrez peut-être ajouter quelques lampes, car le soleil ne se manifeste que rarement pendant cette période.

Tarama
Tarama (Photo de Metatron)

Le début de mai serait le meilleur moment pour visiter si ce n’était pas le fait que cela coïncide avec la Semaine d’or du Japon et que le tourisme local s’agrandit dans cette région. Les prix ont eux aussi beaucoup augmenté et la différence entre la deuxième moitié de mai est énorme. Attention aussi à la Silver Week, qui tombe dans la deuxième quinzaine de septembre et sert de pont pour ce qui devient la haute saison.

Les mois d’août et de septembre sont plutôt des mois de typhons, ce qui peut être un peu difficile à gérer pour ceux qui ne sont pas habitués à la violence de ces pluies: les touristes suivent généralement fidèlement les «dix commandements» de survie illustrés dans les hôtels. Une telle raison, de sorte qu’ils ne se sentent pas comme des novices des typhons. Malgré tout, la période est toujours considérée comme une haute saison en raison du grand afflux de tourisme étranger.

Les mois d’hiver sont froids, avec des températures qui descendent jusqu’à 15°C, donc, s’il est possible de choisir, ce n’est pas le meilleur moment pour visiter le Japon Tropical Okinawa les Îles de l’archipel circuit.

Pour préparer votre voyage au Japon voir l’article sur le circuit de 14 jours.

2) Comment s’y rendre et comment se rendre entre les îles

Îles Okinawa
Îles Okinawa

La principale liaison pour atteindre la préfecture d’Okinawa est l’aéroport de Naha, au sud de l’île d’Okinawa même.

Les entreprises locales ANA et JAL offrent une option intéressante appelée le Visit Japan Fare à des prix avantageux sur les vols domestiques, réservés aux visiteurs arrivant au Japon Tropical Okinawa les Îles de l’archipel circuit avec un billet international.

Il y a des vols qui relient Naha à la Chine, avec des départs fréquents au cours de la semaine en provenance de Beijing, Shanghai, Hangzhou et Fuzhou.

Les vols intérieurs sont donc la meilleure option pour atteindre les archipels de Miyako et de Yaeyama qui ne sont plus desservis par des transbordeurs (à l’exception des rares exceptions). Les vols vont à Ishigaki, Yonaguni, Miyako, Yoronto, Okinoerabu, Amami Oshima, ainsi qu’aux îles Kerama et Daito.

Attention, il y a deux aéroports à Naha, vous devez quitter physiquement le terminal international et marcher 5 minutes pour atteindre le terminal national (qui est plus récent et mieux équipé). Juste à côté, il y a un nouveau terminal en construction, mais au moment de la rédaction, il ne fonctionnait toujours pas.

L’aéroport est commodément relié à la ville par monorail, pour lequel le prix moyen est de 300 yens et constitue l’option la moins chère. Si vous partez plutôt pour le nord de l’île, vous devriez utiliser les bus et les limousines au départ du terminal, ou les taxis (à un coût considérable: généralement, je ne recommande que les taxis pour les trajets courts). Beaucoup de touristes choisissent de louer une voiture directement depuis l’aéroport (qui sont super-équipés). Bonne idée afin de visiter le Japon Tropical Okinawa les Îles de l’archipel circuit.

Vous hésitez toujours de visiter le Japon? Profitez de cette opportunité pour partir au Japon avec les meilleurs prix de vols sur le marché:

Se déplacer entre les îles voisines est assuré par des transbordeurs, avec des trajets allant jusqu’à deux ou trois heures. Sur l’île d’Okinawa, la principale plaque tournante est le port Tomari de Naha, qui est également relié au nord de l’île, en plus des petites îles de Kerama, Tokashiki, Aka, Zamami, Kume et Aguni.

En ce qui concerne l’île de Miyako, l’aéroport homonyme de l’île se trouve à dix minutes de la ville d’Hirara. C’est la principale destination de l’île et, comme mentionnée ci-dessus, elle est desservie par des vols intérieurs au départ de Naha et Ishigaki; de plus, il est possible d’y accéder depuis Tokyo et Osaka. Les connexions internes sont gérées par des transbordeurs.

Pour les îles Yaeyama, il faudra traverser Ishigaki: au cours des dernières années, outre les liaisons internes depuis Tokyo, Osaka, Okinawa, Fukuoka, Chubu, Miyako et Yonaguni, il existe également des liaisons depuis la Corée du Sud et Taiwan. Comme ci-dessus, les liaisons avec les autres îles sont assurées par des transbordeurs. De nombreux touristes utilisent Ishigaki comme base pour se déplacer dans l’archipel, de sorte que l’île est bien équipée pour répondre aux besoins croissants des touristes.

Sur ces petites îles, il n’y a pas de métro ou de trains de surface. Les seuls moyens de transport public sont les bus et les taxis. Les liaisons ne sont pas à la hauteur des autres et reposent sur le fait que les touristes préfèrent louer une voiture ou en louer un avec un chauffeur (ou un taxi), malgré les coûts élevés.

À ce stade, tout ce que je peux faire, c’est vous souhaiter le meilleur avec ces îles merveilleuses et des gens extrêmement gentils qui vous feront sentir choyés toute la durée de votre séjour.

Pour vous aidez à préparer votre séjour au Japon Tropical Okinawa les Îles de l’archipel circuit, découvrez notre sélection de 3 des meilleurs hôtels à Okinawa:

Nouveauté

Découvrez notre nouvel outil pour planifier vos voyages : planifier.japonsejour.com

 

 

 

Japon

4 Faits des 117 temples mont Koyasan lieux d’intérêt Japon 2019

Certaines sectes du bouddhisme au Japon ne sont pas aussi strictes que ce que l’on pourrait trouver dans des endroits comme la Thaïlande ou le Bhoutan, où il est interdit de boire de l’alcool près des temples. Mais c’est différent pour les 117 temples mont Koyasan lieux d’intérêt Japon 2019.

Pour une autre chose, les moines ordonnés peuvent se marier ici. Selon les livres d’histoire, en 1872, le nouveau gouvernement Meiji a déclaré que les moines devraient être libres de manger de la viande – s’ils leur sont offerts en offrande – de prendre des femmes et d’avoir des enfants. La tradition continue aujourd’hui. Le père de Seioh est le maître du temple de Fudoin, tout comme son père et son grand-père avant lui.

Temp Koyasan
Temp Koyasan (Photo de 663highland)

Le temple Fudoin qui est un des 117 temples mont Koyasan lieux d’intérêt Japon 2019n’a aucun problème avec les invités shukubo (séjour au temple) en train de boire une bière avec le dîner. Après tout, il n’est pas celui qui le boit.

Dans cet article, vous découvriez les Faits des 117 temples mont koyasan lieux d’intérêt japon 2019 :

• Où le bouddhisme japonais s’est emparé des temples
• Une promenade en l’honneur des morts
• Méditation, chants et Wi-Fi gratuit
• Comment S’y rendre?

1) Où le bouddhisme japonais s’est emparé des temples

Temple Koyasan
Temple Koyasan (Photo de 663highland)

Des 117 temples mont Koyasan lieux d’intérêt Japon 2019, Fudoin est l’un des 52 qui permettent aux invités du jour au lendemain. Pourquoi tant de shukubo?

Situé dans la préfecture de Wakayama au Japon, Koyasan est un site incontournable pour les Japonais spirituels. Il commence à gagner en popularité à l’échelle mondiale, grâce à son ajout en 2004 à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO comme l’un des trois sites sacrés dans la chaîne de montagnes Kii au Japon.

Avec une population d’environ 3 000 personnes, selon les autorités de la ville, c’est le centre du bouddhisme Shingon, une secte ésotérique influencée par la Chine introduite au Japon en 805 par un homme nommé Kobo Daishi, ou Kukai, l’une des figures religieuses les plus vénérées du Japon.

Les anciennes forêts de cèdres partagent l’espace avec des pagodes historiques, des routes pavées, des restaurants, des écoles, des cafés et des boutiques de souvenirs.

Tout ce qui est construit dans la ville de Koyasan doit être approuvé par les autorités de Kongobuji historique, qui sert aussi de quartier général du bouddhisme de Shingon pour plus de 4 000 temples et missions à travers le Japon et à l’étranger.

2) Une promenade en l’honneur des morts

Koyasan Honneur
Koyasan Honneur (Photo de 663highland)

En ce qui concerne les forêts anciennes et les montagnes sacrées, Koyasan est facilement là-haut avec les meilleurs du monde. Chaque pagode et chaque porte est magnifique, en particulier les 20 structures de Danjo Garan, souvent décrites comme le deuxième site le plus sacré de Koyasan.

Un autre site magnifique qui fait parti des 117 temples mont Koyasan lieux d’intérêt Japon 2019, est Banryutei, le plus grand jardin de rocaille du Japon. Situé dans la cour intérieure du temple Kongobuji, il a été achevé en 1984 pour commémorer le 1150e anniversaire de l’ascension de Kobo Daishi dans la méditation éternelle.

Mais l’apogée de tout voyage à Koyasan est incroyable Okunoin, le site le plus vénéré de tous.

Après avoir traversé l’Ichinohashi (premier pont), descendre la route pavée de deux kilomètres jusqu’au mausolée d’Okunoin et sa salle Torodo, remplie de plus de 10 000 lanternes.

La promenade est remplie de plus de 200 000 pierres tombales, monuments et monuments commémoratifs (aucun corps n’est enterré ici), partageant l’espace avec des portes shinto torii, des chemins latéraux et d’épaisses forêts d’arbres massifs qui surplombent le sentier et filtrent le soleil matinal.

Vous pouvez marcher 100 fois dans cette forêt et repérer quelque chose que vous n’aviez pas remarqué auparavant. Il y a des monuments aux personnages historiques, aux héros de guerre, à la royauté, aux chefs d’entreprise, aux enfants et aux animaux de compagnie. Il en est de même pour les 117 temples mont Koyasan lieux d’intérêt Japon 2019.

Certaines des petites statues humaines portent des bavoirs, d’autres de minuscules chapeaux.

De Nissan à Sharp, de nombreuses grandes entreprises japonaises ont payé des milliers de yens pour ériger d’immenses monuments en marbre à Okunoin en l’honneur des employés décédés. Certains sont des statues de marbre sous la forme de produits que les entreprises produisent.

À la fin de la promenade Okunoin est le mausolée de Kobo Daishi, l’homme qui a tout commencé.

Chaque matin à 6h et 10h30, des moines en robe d’or préparent un repas pour Kobo Daishi dans le cadre d’un rituel qui consiste à bénir les aliments placés dans une boîte en bois couverte.

Les moines sont inconscients de notre petite rangée de photographes. Alors que nous réclamons un bon point de vue, ils flottent dans leurs souliers de bois surélevés, portant la boîte en bois dans l’escalier du temple jusqu’au mausolée.

Il est préférable de visiter Okunoin les matins de la semaine pour attraper cet étalage solennel de dévotion, quand les foules sont légères. Mon guide m’a dit que les choses se sont emballées le week-end avec des bus de touristes japonais.

« Presque tout le monde au Japon veut visiter Koyasan au moins une fois dans leur vie » et ne pas manquer les 117 temples mont Koyasan lieux d’intérêt Japon 2019.

La meilleure randonnée méconnue du monde: le Kumano Kodo

Vous hésitez toujours de visiter le Japon? Profitez de cette opportunité pour partir au Japon avec les meilleurs prix de vols sur le marché:

3) Méditation, chants et Wi-Fi gratuit

Koyasan Méditation
Koyasan Méditation (Photo de KENPEI)

De retour à Fudoin, il est 7 heures du matin et maître Seiryu Yamashina plane sur un grand livre, accomplissant son rituel matinal dans le temple scintillant, que les invités sont invités à regarder. Rejoint par deux autres moines chanteurs, il prie pour tous les esprits consacrés à Fudoin et la paix sociale.

C’est une scène hypnotisante – l’écoulement régulier des chants est hypnotisant pendant que les traînées bouclées de fumée d’encens flottaient dans l’air, ponctuées par le coup occasionnel d’un gong.

Les visiteurs reçoivent une impression comportant une partie du chant, en anglais et en japonais, s’ils souhaitent suivre.

Ensuite, on sert le petit déjeuner, un autre repas shojin ryori fabuleux et frais (j’arrêterais de manger pour toujours si j’avais accès à cette nourriture tous les jours) dans la salle à manger historique Kuri du temple, un des biens culturels les plus vénérés de la préfecture de Wakayama.

Bien que le temple adhère aux anciennes traditions, les clients ont une connexion Wi-Fi gratuite disponible dans tout l’établissement, chambres incluses. Cela, dit le maître du temple, fait partie du secret de la survie de Koyasan – la capacité de s’adapter et de changer, tout en adhérant aux principes fondamentaux de la foi bouddhiste.

Le maître du temple a le devoir de suivre tous les anciens rituels et traditions et de les transmettre. «Mais il doit adopter la nouvelle technologie: Koyasan a été introduit dans les masses par les pèlerins qui, à leur tour, ont parcouru le monde à pied avant de passer le mot sur ce lieu sacré.

Aujourd’hui, nous avons des moyens beaucoup plus faciles de partager des informations. De plus, la réalité est que les voyageurs étrangers ont besoin d’accéder à Internet, que ce soit pour rester en contact avec leur famille ou réserver un voyage.

4) Comment S’y rendre?

Kongobuji Koyasan
Kongobuji Koyasan

Le Nankai Electric Railway fait quatre allers-retours par jour avec Limited Express et emprunte des trains express à intervalles d’environ 30 minutes entre la gare d’Osaka Namba et la gare de Koyasan.

Le voyage prend 100 minutes par Limited Express, et environ deux heures par Express. Depuis la gare de Koyasan, les visiteurs peuvent prendre un bus de 10 minutes jusqu’à la ville de Koya. Et vu que vous serez dans le secteur, vous pouvez visiter Nara.

Pour vous aidez à préparer votre séjour au Japon et ainsi visiter un ou des 117 temples mont Koyasan lieux d’intérêt Japon 2019, découvrez notre sélection de 3 des meilleurs hôtels à Osaka:

Nouveauté

Découvrez notre nouvel outil pour planifier vos voyages : planifier.japonsejour.com

 

 

 

Japon

2 Origines De La Musique Japonaise Kayōkyoku Jpop Kawaii

Découvrez les 2 principales origines de la musique japonaise kayōkyoku jpop Kawaii pour comprendre cette culture ancienne et celle qui a émergé à notre époque moderne :

  • Kayōkyoku
  • Jpop

1) Kayōkyoku

Kayōkyoku
Kayōkyoku

Kayōkyoku (歌 謡 曲, littéralement « Pop Tune ») est un genre de musique pop japonaise, qui est devenu une base de J-pop moderne. Le Japan Times décrit le kayōkyoku comme « pop japonaise standard » ou « pop pop de l’ère Shōwa ».

Kayōkyoku est une musique inspirée du style occidental du Japon. La musique dans ce genre est extrêmement variée en conséquence. Kayōkyoku dans le sens plus étroit et plus pratique, cependant, exclut J-pop et enka.

Contrairement aux chanteurs « J-pop » tels que Keisuke Kuwata de Southern All Stars, les chanteurs du genre kayōkyoku n’utilisent pas de prononciations stylisées basées sur la langue anglaise, mais préfèrent le japonais traditionnel. Il y a des exceptions, comme dans la chanson « Rock ‘n’ Roll Widow » du chanteur Momoe Yamaguchi. Il y a plusieurs genres dans la musique japonaise kayōkyoku jpop Kawaii.

Contrairement à enka, le kayōkyoku ne repose pas non plus sur des démonstrations émotionnelles d’effort en chantant. Voir aussi la culture musicale des geishas.

Kyu Sakamoto, Les Cacahuètes, Les Tigres, Bonbons, Dame Rose, Seiko Matsuda, Junko Sakurada, Les Chequers et Club Onyanko sont des artistes célèbres du kayōkyoku.

Histoire des années 1920-1940: Origine Le terme kayōkyoku désignait à l’origine le «lied» classique occidental au Japon . Cependant, la radio NHK a commencé à utiliser le terme comme un autre nom de ryūkōka vers 1927, et cela a pris place à la fin des années 10 de l’ère Showa. (1935 – 1944). Cependant, beaucoup de chansons populaires pendant cette ère se sont perdues en raison de l’association avec des souvenirs douloureux impliquant la Seconde Guerre mondiale.

Kawaii metal
Kawaii metal

Années 1950-1960: Kayokyoku, l’ère de l’humeur kayō, bien que associée au ryūkōka, fait également référence à un genre musical spécifique, unique à Ryūkōka. Par exemple, Kenji Yamamoto (山 本 健 治) a dit que le genre populaire de Showa 20s (1945 – 1954) était ryūkōka et le genre populaire de Showa 30s (1955 – 1964) était kayōkyoku.

Dans Showa 30s, Frank Nagai, inspiré par le jazz, a chanté de nouvelles chansons appelées « Mood Kayō » (ム ー ド 歌 謡). Pendant le miracle économique japonais d’après-guerre, la musique de Mood Kayō est devenue l’un des genres les plus populaires au Japon. « Mood Kayō » a été influencé par la musique latine et jazz. D’autre part, dans Showa 30s, enka moderne a commencé à se former et le rock and roll a commencé à avoir une influence sur les chanteurs populaires japonais tels que Kyu Sakamoto.

 

En 1949, Hibari Misora, 12 ans, a fait ses débuts avec la chanson « Kappa Boogie Woogie ». Dans les années 1950, Misora, Chiemi Eri et Izumi Yukimura s’appelaient « Sannin Musume » (littéralement « Trois filles »). Hachiro Kasuga, Michiya Mihashi et Hideo Murata ont été appelés « Trois corbeaux ».

Au début des années 1960, Kyu Sakamoto et The Peanuts sont devenus célèbres. Shinichi Mori a fait ses débuts en 1966. Linda Yamamoto a également fait ses débuts en 1966. À la fin des années 1960, Group Sounds est devenu célèbre. Teruhiko Saigo, Yukio Hashi et Kazuo Funaki ont été appelés « Gosanke » dans les années 1960. Keiko Fuji a fait ses débuts en 1969 et le genre musical comme ses chansons s’appelait enka, qui était comme la musique traditionnelle japonaise.

En 1969, le chanteur enfant japonais Osamu Minagawa a produit le simple numéro un hebdomadaire japonais Oricon « Kuroneko no Tango » à l’âge de seulement six ans, établissant le record le plus jeune encore en tête des charts Oricon.

Au cours des années 1950 et 1960, de nombreux groupes de Kayōkyoku et chanteurs ont acquis de l’expérience sur les bases militaires américaines au Japon. À la même époque, le directeur de Yakuza, Kazuo Taoka, a réorganisé l’industrie du tourisme de concert en traitant les interprètes comme des professionnels, ce qui a contribué à amélioré la visibilité de toute la musique japonaise kayōkyoku jpop Kawaii.

On pense parfois que Kayōkyoku de cette période a ses racines dans des musiciens de jazz immigrants chinois qui avaient fui Shanghai lors de la prise du pouvoir par les communistes et collaboraient avec les soldats américains qui occupaient le Japon à cette époque.

En 1949, lorsque les communistes s’emparèrent de la Chine continentale et fondèrent la République populaire de Chine, l’une des premières mesures prises par le gouvernement fut de dénoncer la musique populaire comme décadente et de la remplacer par la musique révolutionnaire chinoise.

Bien qu’un certain nombre de musiciens shanghaïens aient fui vers la colonie britannique de Hong Kong, quelques musiciens se sont installés au Japon, où ils sont devenus membres du Far East Network et ont collaboré avec les soldats américains pour introduire une variété de nouveaux genres du Public japonais. Un coup dur pour la musique japonaise kayōkyoku jpop Kawaii.

Années 1970-1980:

X Japan Rock Japonais
X Japan Rock Japonais

Ère Idol kayō Dans les années 1970, Hiromi Go (qui appartenait à Johnny & Associates à cette époque), Hideki Saijo et Goro Noguchi s’appelaient « New Gosanke ». Saori Minami, Mari Amachi et Rumiko Koyanagi ont été appelés « Shin Sannin Musume » (littéralement « New Three Girls »). Akiko Wada, qui venait de « Jazz Cafe », est également devenu populaire. Momoe Yamaguchi, Junko Sakurada et Masako Mori ont été appelés « Hana no Chūsan Torio » (littéralement « Trio de Troisième année du Collège des Trois Fleurs »).

Yū Aku est devenu l’un des paroliers les plus célèbres du kayōkyoku. Il a écrit la chanson « Kojin Jugyō » de Finger 5 en 1973 et « Pepper Keib » », la première chanson de Pink Lady en 1976.

Dans les années 1980, de nombreuses idoles féminines telles que Seiko Matsuda et Akina Nakamori sont devenues populaires. Masahiko Kondō, le chanteur solo de Johnny, est aussi devenu populaire et sa chanson « Orokamono » a remporté le 29e Grand Prix des Records du Japon en 1987. Le genre musical kayōkyoku est considéré comme la base d’un autre genre « J-pop ».

Dans les années 1980, une partie de l’idole japonaise était indépendante du kayōkyoku et associée à des musiciens de rock japonais. Le groupe populaire Onyanko Club de la fin des années 80 était un groupe d’époque borderline entre « kayōkyoku » et « J-pop ».

Bien que la musique japonaise de style kayōkyoku après Hikaru Genji et Dreams Come True ait été appelée « J-pop », plusieurs personnes ont affirmé que J-pop était un sous-genre de la musique kayōkyoku. Nous comprenons mieux la musique japonaise kayōkyoku jpop Kawaii.

Dans les années 1980, la musique kayōkyoku est restée sauf que la musique de l’idole japonaise est devenue considérée comme enka. Après la mort de Hibari Misora en 1989, le genre appelé kayōkyoku disparaît et plusieurs chanteurs kayōkyoku sont considérés comme des chanteurs enka, même si leur son ne change pas.

Cependant, Shinichi Mori et Kiyoshi Maekawa ne se considèrent pas enka mais des chanteurs kayōkyoku. Maekawa prétendait que Saburō Kitajima était un exemple de vrais chanteurs enka, qui pouvait utiliser beaucoup de kobushi (une sorte de vocalisme) pour chanter. Cela fait parti de l’évolution de la musique japonaise kayōkyoku jpop Kawaii.

En conséquence, la musique du genre a causé une certaine confusion. Par exemple, la chanson « Himawari » de Kiyoshi Maekawa, produite par le chanteur pop Masaharu Fukuyama, était considérée comme enka sans raison particulière. Quand Junko Akimoto est devenu populaire en 2008, cependant, elle a été considérée comme un exemple moderne des chanteurs de kayōkyoku.

Vous hésitez toujours de visiter le Japon? Profitez de cette opportunité pour partir au Japon avec les meilleurs prix de vols sur le marché:

2) JPOP

J-Pop_Summit_Festival
J-Pop_Summit_Festival (Photo de Michael Ocampo)

Bon, d’accord, tous les J-Pop ne viennent pas de la Beatlemania, mais sans les Beatles, il est probable que la scène musicale japonaise moderne serait radicalement différente. À l’instar du rock américain des années 1950 et 1960, Group Sounds est la référence de l’industrie de la musique moderne. Alors que certaines de ces chansons sont un peu anciennes, qui sait? Faire quelque chose d’original vous fera ressortir lors du SuperStar japonais!

À l’apogée de leur popularité en 1966, les Beatles se sont rendus au Japon et une vague d’énergie jeune et Beatlemania a secoué le paysage du Japon ultraconservateur, introduisant ainsi le Japon dans la musique américaine. Les nationalistes et les anciens Japonais ont protesté contre la présence des Beatles, invoquant des raisons similaires à celles rencontrées en Amérique: la musique rock était trop sexuelle, transformait les jeunes en rebelles et favorisait le slackerisme.

Beatles' 1964 Grammys
Beatles’ 1964 Grammys

Les nationalistes japonais étaient également contrariés que les Beatles jouaient au Nippon Bukodan, un stade créé pour les Jeux olympiques de Tokyo en 1964 dans le but explicite des compétitions d’arts martiaux japonais. Les Beatles ont contribué à la musique japonaise kayōkyoku jpop Kawaii.

Chacun de ces groupes faisait partie du genre musical que les experts en musique japonaise et occidentale appelaient G.S., Group Sounds ou グ ル ー プ · サ ウ ン ズ. Le terme « groupe de sons » a été inventé lorsque les Blue Comets ont été invités à une émission télévisée populaire animée par Yuzo Kayama.

Pendant le spectacle, Kayama a commencé à taquiner un membre des Blue Comets à propos de son incapacité à dire « Rock ‘n Roll » correctement. Yoshikawa, un membre des Blue Comets, a souligné combien il était difficile pour une langue sans son « r » de dire une phrase avec un double son « r », défiant ainsi Kayama de trouver une alternative. Kayama réfléchit un instant et songea ouvertement «Pourquoi ne pas l’appeler Group Sounds?» Et dans un jour ou deux, la phrase était restée.

 

Group Sounds allie la sensibilité rock des Beatles à la musique japonaise 歌 kay 曲 (kayōkyoku). Means 謡 曲, qui signifie littéralement « Lyric Singing Music », était une dérivation de la musique pop japonaise traditionnelle qui avait déjà des influences américaines importantes, en raison de la musique jouée sur les bases militaires américaines au Japon après la Seconde Guerre mondiale et la guerre de Corée. Les Américains ont influencé la musique japonaise kayōkyoku jpop Kawaii.

On a dit que définir les caractéristiques de 歌 謡 曲 était «impossible» à faire (je parle de «musique pop japonaise standard»), car elle décrivait essentiellement un moment de la musique pop japonaise.

Si vous souhaitez en savoir plus sur kayokyoku, Les quatre caractéristiques de 歌 謡 曲 sont que la présentation de la musique ne dépend pas des émotions les traductions japonaises sont largement utilisées sur la prononciation anglaise stylisée, les mélodies légèrement dissonantes et les transitions occasionnelles à un hurlement psychédélique.

Pour vous aidez à préparer votre séjour au Japon, découvrez notre sélection de 3 des meilleurs hôtels à Tokyo:

Nouveauté

Découvrez notre nouvel outil pour planifier vos voyages : planifier.japonsejour.com

 

 

 

Japon

8 choses à savoir pour la coupe du monde de Rugby au Japon 2019

Dans les 8 choses à savoir pour la coupe du monde de Rugby au Japon 2019, vous retrouvez 18 faits à considérer pour votre déplacement au Japon pour voir cet événement.

La Coupe du Monde de Rugby 2019  aura lieu au Japon, le tout premier tournoi organisé en Asie, promettant l’une des Coupes du Monde de Rugby les plus uniques et passionnantes à ce jour! De la crème glacée à l’anguille et des repas avec des chats à une île remplie de lapins, ces faits amusants sur le Japon vous feront vibrer :

  • Le Japon est une société bien préservée
  • Bienvenue dans une nation insulaire
  • Nourriture et étiquette
  • Se déplacer
  • Musique et paroles
  • Festivals et célébrations
  • Repères
  • Bizarreries et culture

1) Le Japon est une société bien préservée

Japon
Japon

Le Japon compte plus de 50 000 personnes de plus de 100 ans. Les centenaires, comme les appellent les démographes, sont des merveilles de la science médicale. Le Japon tient ses aînés en haute estime et depuis 1963, a reconnu le 15 septembre comme le «respect du jour vieilli». Pour ceux qui célèbrent leur 100e anniversaire au cours de l’année civile, le gouvernement leur remet un plat de saké en argent et une lettre les félicitant pour la réalisation.

Vous pouvez en profiter pour faire une visite au parc de singe très populaire.

2) Bienvenue dans une nation insulaire

Japon Insulaire
Japon Insulaire

Le Japon comprend plus de 6 800 îles. Certaines de ces îles sont inhabitées ou au milieu de conflits territoriaux, mais beaucoup d’entre elles sont absolument magnifiques. De Hokkaido au nord à Okinawa dans le sud, vous pourrez trouver une myriade d’habitats naturels, de plantes et d’animaux! Ce pourrait être une bonne idée d’aller faire un tour d’île au Japon! … pendant la coupe du monde de Rugby au Japon 2019.

Et l’une de ces îles est pleine de lapins. Une petite île dans la mer intérieure de Seto appelée Ōkunoshima; l’île est le plus souvent appelée par son surnom « Usagi Jima », qui se traduit par Rabbit Island et est ainsi nommé pour les centaines de lapins sauvages qui l’appellent à la maison.

3) Nourriture et étiquette

Japon nourriture
Japon nourriture

Au Japon, donner un pourboire à un serveur est considéré comme impoli et cela pourrait causer une situation embarrassante ou être interprété comme une insulte. Il est préférable de supposer que tous les prix au Japon incluent déjà un pourboire sous forme de frais de service.

Les nouilles sont un peu bruitées lorsqu’on les mange au Japon. Le slurping indique que la nourriture est délicieuse et sert également à refroidir les nouilles chaudes pour manger.

La bonne façon de manger des sushis est avec vos doigts. Ramasser les sushis avec vos mains signifie que vous ne gâchez pas la forme parfaite des sushis qui ont été élaborés avec art par le chef. Les baguettes ne sont généralement utilisées que pour manger du sashimi (tranches de poisson crues). Prévoyez en manger lors de la coupe du monde de Rugby au Japon 2019.

Environ 24 milliards de paires de baguettes sont utilisées au Japon chaque année. Les baguettes sont généralement faites de bambou parce qu’elles sèchent plus vite et nécessitent moins de travail, car il n’y a pas de nœuds à couper et le grain est toujours dans une direction. Les baguettes usagées sont ensuite jetées dans une décharge où elles seront détruites au fil du temps.

Vous pouvez acheter des glaces à l’anguille au Japon. Un «parc d’attractions» à Tokyo appelé Namja Town avait un musée de la crème glacée appelé «Ice-Cream City». L’attraction (maintenant terminée) présentait plusieurs des saveurs les plus bizarres du pays: glace au serpent, soja sauce, service doux avec des huîtres frites, glace à l’oursin, service doux à la bière, aubergines grillées, langue de vache et même glace à la salade (avec des concombres).

Au Japon, il y a plusieurs cafés où vous pouvez boire un café et sortir avec des chats pendant des heures. Tout ce que vous devez faire est de payer des frais de couverture, achetez-vous un verre, et observez quelques règles sur la façon de caresser les chats. Ces cafés spécialisés sont disséminés partout dans Tokyo, ce qui vous donne beaucoup de temps pour jouer avec les minous entre vos activités touristiques.

4) Se déplacer

Circulation au Japon
Circulation au Japon

Les trains japonais sont parmi les plus ponctuels au monde: leur retard moyen est de seulement 18 secondes. Si le train n’arrive pas dans la minute qui suit l’heure prévue (sans que le train soit en retard), vous verrez les Japonais regarder leurs montres avec anxiété.

La plupart des rues au Japon n’ont pas de nom. Plutôt que les rues ayant des noms (l’espace entre les blocs), ils donnent des numéros de blocs et de laisser l’espace entre les blocs, les rues, sans nom. C’est à cause du système d’adressage japonais. C’est un fait à considérer lors de votre passage à la coupe du monde de Rugby au Japon 2019.

Lorsqu’elles sont écrites en caractères japonais, les adresses commencent par la plus grande entité géographique et passent à la plus spécifique. Lorsqu’elles sont écrites en caractères latins, les adresses suivent la convention utilisée par les pays occidentaux et commencent par la plus petite entité géographique (généralement un numéro de maison) et passent à la plus grande.

5) Musique et paroles

La musique au Japon
La musique au Japon

Le terme karaoké signifie « orchestre vide » en japonais. Kara signifie «vide, vide» et ookesutora signifie «orchestre» et est un mot emprunté en anglais dans la langue japonaise.

Le bruit des tiges ondoyantes dans la forêt de bambous à Arashiyama a été voté pour être un son reconnu par le gouvernement. Le bruissement, le craquement, et le balancement du bambou sont un paysage sonore japonais unique.

6) Festivals et célébrations

Festival au Japon
Festival au Japon (Photo de Corpse Reviver)

Le festival annuel des feux d’artifice de Sumidagawa est le plus grand spectacle de la capitale et implique plus de 22 000 feux d’artifice. L’histoire du Festival des feux d’artifice de la rivière Sumida remonte à 1733 et est aujourd’hui l’un des festivals les plus célèbres de Tokyo.

Les Japonais ont une prévision télévisuelle pour la saison des cerisiers en fleurs, soit de la fin mars au début avril. Les prévisions de Cherry Blossom télévisées offrent une analyse pétale par pétale de l’avance de la floraison comme ils balaient du sud au nord. À voir pendant votre séjour pour la coupe du monde de Rugby au Japon 2019.

Lorsque les fleurs arrivent (comme le confirment les équipes de minutieux responsables des cerisiers), il est temps de se livrer à l’un des passe-temps favoris de la nation, hanami, qui se traduit par «regarder les fleurs» et se réfère aux pique-niques des fleurs.

Vous voulez vous rendre au Japon pour la coupe du monde de Rugby au Japon 2019? Profitez de cette opportunité pour partir au Japon avec les meilleurs prix de vols sur le marché:

7) Repères

Mont Fuji
Mont Fuji

Mont Fuji, la plus haute montagne du Japon, est un volcan actif. L’une des trois montagnes sacrées du Japon, le mont Fuji est un produit de la zone de subduction qui chevauche le Japon, ce qui entraîne la sismicité qui se produit si fréquemment dans le pays.

8) Bizarreries et culture

Geiko et Maiko
Geiko et Maiko (Photo de Japanexperterna.se)

Les chats noirs sont considérés comme porteurs de bonne chance au Japon. Dans l’ère prémoderne, les chats noirs représentaient la bonne fortune et la prospérité dans les affaires. À l’époque d’Edo, il y avait des superstitions comme celle que vous pouviez guérir de la tuberculose si vous aviez un chat noir, et qui étaient même capables de guérir vos soucis d’amour.

Geisha signifie «personne des arts» et la première geisha étaient en fait des hommes. L’histoire de la geisha masculine remonte au 13e siècle, lorsque les bouffons conseillaient les seigneurs féodaux sur des questions pratiques, et divertissait la cour avec diverses performances artistiques.

La geisha femelle n’a fait son apparition qu’en 1751, et leur popularité a fait boule de neige si rapidement qu’il a fallu moins de 25 ans pour que la femelle geisha soit plus nombreuse que leurs homologues masculins. Ne manquez pas d’aller les voir en spectacle pendant votre séjour pour la coupe du monde de Rugby au Japon 2019.

Pour vous aidez à préparer votre séjour au Japon, découvrez notre sélection de 3 des meilleurs hôtels à Tokyo:

Nouveauté

Découvrez notre nouvel outil pour planifier vos voyages : planifier.japonsejour.com

 

Japon

3 règles d’une Guest House Gaijin Logement, Appartements Tokyo

Louer une guest house Gaijin logement, appartements Tokyo: attentes, règles et recommandations Une maison d’hôtes, également connue sous le nom d’une maison gaijin, est un type d’hébergement au Japon qui est devenu très populaire au fil des ans pour son cadre traditionnel et ses commodités raisonnables.

Les étrangers qui envisagent de rester dans le pays pour de longues périodes de temps préfèrent souvent louer une guest house Gaijin logement, appartements Tokyo ou l’hôtel principal pour éviter les inconvénients de l’ameublement et du nettoyage.

Les options d’hébergement dans les chambres d’hôtes vont des chambres privées aux chambres partagées et ont un prix de départ moyen de 100 000 ¥ et 40 000 ¥ par mois, respectivement.

De nombreuses guest house Gaijin logement, appartements Tokyo offrent également des contrats plus courts pour les touristes, voyageant individuellement ou en groupe, cherchant à découvrir la culture japonaise authentique sans avoir à casser la banque.

Voici les règles que vous verrez :

• Caractéristiques communes et équipements d’une guest house Gaijin logement, appartements Tokyo

• Plans, activités et inclusions typiques de chambres d’hôtes

• Règles de base à suivre dans une maison d’hôtes à louer

1) Caractéristiques communes et équipements d’une maison d’hôtes ou d’une auberge

 

Guest House
Guest House

Un grand nombre de guest house Gaijin logement, appartements Tokyo disponibles à la location peuvent être trouvées dans les grandes villes et les îles du Japon; Tokyo étant le plus abondant.

Bien que l’on sache que les maisons d’hôtes conservent un sens traditionnel de la vie, tous ces bâtiments ne datent pas d’il y a des siècles, certains étant relativement nouveaux.

Ces auberges sont soit détenues et gérées par des groupes immobiliers, soit exploitées indépendamment par de petites familles. Quoi qu’il en soit, les visiteurs peuvent s’attendre à un espace de style japonais ou occidental avec certains, sinon tous, de ce qui suit:

• Plancher de tatami
Tatami est composé de pailles tissées et est une caractéristique commune dans les maisons traditionnelles de style japonais. Les visiteurs doivent se rappeler que les chaussures et les pantoufles doivent être enlevées en entrant dans un espace avec un sol en tatami.

• Literie ou lits Futon
Les clients recevront un futon, un matelas traditionnel placé sur le sol en tatami, ou un lit de style occidental, en fonction de leur choix de chambre. Des oreillers, des couvertures et d’autres articles de literie sont généralement fournis.

• Zone commune
La plupart des maisons d’hôtes ont une zone commune pour les touristes de se mêler à d’autres personnes ou tout simplement d’avoir accès à une connexion Wi-Fi gratuite. Les paramètres de ces zones diffèrent d’une auberge à l’autre, mais comportent souvent des sièges, des tables, des ordinateurs et d’autres matériaux destinés aux loisirs.

• Cuisine
La cuisine est souvent un espace partagé dans les maisons d’hôtes où les visiteurs sont invités à utiliser des ustensiles de base et de l’équipement pour leur commodité. Du café et du thé sont également disponibles gratuitement.

• Buanderie
Pour les visiteurs qui resteront pendant un certain temps, de nombreuses maisons d’hôtes disposent d’une buanderie complète avec une machine à laver et un sèche-linge qui peut être utilisé moyennant un supplément

2) Plans, activités et inclusions typiques de chambres d’hôtes

Guest House
Guest House

La plupart des guest house Gaijin logement, appartements Tokyo sont dirigées par une petite équipe de personnel. Ils visent à plaire et feront de leur mieux pour incarner l’esprit omotenashi – un grand service d’hospitalité profondément lié à la culture japonaise.

On demandera aux visiteurs de leur heure d’arrivée et de leur moyen de transport afin que les arrangements appropriés et les plaisanteries puissent être faits.

Séjourner dans une guest house Gaijin logement, appartements Tokyo permettra aux touristes de vivre une expérience relaxante et de profiter de plusieurs Vous pouvez aussi louer des hôtels capsules.

Bien que les plans et les activités inclus dans la location d’une maison d’hôtes puissent varier, les visiteurs peuvent s’attendre à rencontrer au moins l’un des éléments suivants:

• Chakai
Une cérémonie du thé est considérée comme une activité culturelle au Japon et peut durer plus de 4 heures si elle est faite officiellement. Dans les maisons d’hôtes, un rassemblement de thé informel, appelé chakai, est souvent pratiqué pour présenter une forme d’hospitalité. Le chakai est un cours simple qui comprend des bonbons, du thé léger et des collations habituellement servies à l’arrivée.

• Repas Kaiseki
Un repas kaiseki propose une cuisine traditionnelle à plusieurs plats au Japon. Ceci est parfois déjà inclus dans les frais de location ou peut être disponible moyennant un supplément. Si les invités passent leur première nuit à l’auberge, il est fortement recommandé qu’ils ne cèdent pas à la tentation de creuser immédiatement afin d’éviter d’avoir l’expérience gastronomique gâchée par la fatigue d’un long vol.

• Bains ou sources thermales
Les bains et les sources chaudes sont si répandus au Japon qu’ils sont devenus une partie de la culture du pays. Beaucoup existent au-delà des limites des maisons d’hôtes et sont ouverts aux communautés locales et étrangères. Ces lieux ne sont pas destinés à être nettoyés, mais servent plutôt de lieux de détente où les visiteurs peuvent profiter de tout leur stress. Un espace séparé, généralement situé avant le bain ou la source d’eau chaude, sert de zone de lavage où les clients doivent se nettoyer eux-mêmes.

De petits tabourets, du savon, du shampoing et des seaux sont fournis avec une petite et grande serviette. La grande serviette est utilisée pour le séchage tandis que la plus petite est utilisée comme une sorte d’accessoire dans le bain.

Laver avant de tremper dans le bain est très important car ces lieux sont souvent des espaces partagés. L’eau n’est pas remplacée toutes les quelques heures, donc sa propreté dépend fortement de l’utilisation des invités.

Vous hésitez toujours de visiter le Japon? Profitez de cette opportunité pour partir au Japon avec les meilleurs prix de vols sur le marché:

3) Règles de base à suivre dans une guest house Gaijin logement, appartements Tokyo

Guest House Tokyo
Guest House Tokyo

Les visiteurs doivent montrer le même respect qui leur sera donné par la direction et le personnel de la maison d’hôtes dans laquelle ils séjourneront. Chaque pays, bien sûr, a sa propre définition de ce qui est et n’est pas décent.

Heureusement, la majorité du peuple japonais est très compréhensif et n’est pas facilement offensé par ce qui pourrait être considéré comme une bête noire pour les autres. La plupart ne scruteront pas tous les petits détails, mais cela ne fera pas de mal d’être au moins informé des mœurs de base observées dans les maisons d’hôtes:

S’incliner
Au lieu de serrer la main, les Japonais se saluent en s’inclinant. Cela ne signifie pas nécessairement qu’une poignée de main est désapprouvée. On ne s’attend pas à ce que les étrangers suivent la coutume de s’incliner mais seront néanmoins accueillis chaleureusement.

Chaussures
Enlever ses chaussures avant d’entrer dans un ménage est une pratique courante au Japon. Ils sont très soignés quand il s’agit de leurs quartiers d’habitation et ont souvent une petite zone par la voie d’entrée destinée à laisser des chaussures de plein air. Une paire de pantoufles ou de sandales est souvent fournie à l’intérieur de l’auberge.

Baguettes
Bien que les ustensiles de style occidental soient généralement disponibles dans les maisons d’hôtes, les visiteurs peuvent se retrouver sans autre choix que d’utiliser des baguettes pendant leur voyage.

Les baguettes ne doivent jamais être coincées verticalement dans la nourriture ou placées en position croisée sur la table, car elles sont des signes d’offrir le repas aux morts. Les baguettes ne doivent pas non plus être utilisées pour pointer des choses ou des personnes.

Modifications de dernière minute
Généralement, lors du processus de réservation, les invités sont invités à indiquer les repas et les activités qu’ils souhaitent inclure dans leur séjour. Ceci est fait afin de fournir aux clients le meilleur service et l’expérience que le personnel peut gérer. Demander un changement de dernière minute peut sembler un peu inconsidéré et grossier même s’ils peuvent le faire.

Fumer
Fumer est fortement déconseillé à l’intérieur des chambres de la maison d’hôtes, surtout si elle est partagée avec d’autres invités. Certaines auberges permettent de fumer dans les chambres privées, mais il est toujours recommandé que les visiteurs fument uniquement dans les zones désignées à proximité.

Pollution par le bruit
Les visiteurs doivent garder à l’esprit qu’ils ne sont pas les seuls à louer une chambre dans la maison d’hôtes et à être suffisamment prévenants pour maintenir le bruit à un niveau minimal, surtout la nuit.

Pour vous aidez à préparer votre séjour au Japon, découvrez notre sélection de 3 des meilleurs hôtels à Tokyo:

Nouveauté

Découvrez notre nouvel outil pour planifier vos voyages : planifier.japonsejour.com

 

Japon

6 Façons de découvrir un élevage shiba inu

Découvrir l’élevage Shiba Inu

Vous avez probablement vu ce petit chien rusé faire sa petite promenade dans votre quartier. Ou peut-être l’avez-vous vu au parc à chiens, se pavanant … ou peut-être que c’était à l’exposition canine. Voyez tout sur l’élevage shiba inu.

Ces petits renards sont frappants. Ils agissent comme s’ils étaient exposés tout le temps, et ils se démarquent partout où ils vont.

Que sont-ils?

On dirait Sheba Inu, Shibu Inu, Shiba Enu … le seul et unique Shiba Inu.

Vous allez découvrir dans cet article :

  • Le Shiba Inu – Qu’est-ce que c’est ?
  • Shiba Inu – Qu’est-ce que ça signifie?
  • Shiba Inu – Qu’est-ce que cela signifie vraiment?
  • Mame Shiba
  • Jomon Shiba
  • Shiba Inu – Pourquoi pas?

1)Le Shiba Inu – Qu’est-ce que c’est ?

Shiba inu
Shiba inu

Le Shiba Inu est une race de chien japonaise. Il y a six races distinctes originales de chien du Japon, et le Shiba Inu est le plus petit.

Le plus grand du groupe est l’Akita. Il n’y a pas beaucoup d’Akitas rouges et blanches aux États-Unis, mais les quelques-unes que j’ai vues ressemblent à des versions plus grandes du Shiba Inu rouge. Et pas du genre Schwarzenegger-DeVito.

Entre l’Akita Inu et le Shiba Inu, se trouvent les races de chiens japonaises de taille moyenne, y compris les Shikoku, Kai, Ainu et Kishu. Ces six races de chiens japonais ont une apparence et des tempéraments très similaires. Ils appartiennent tous à la famille des chiens Spitz. Donc, voyons-en plus sur l’élevage shiba inu.

2) Shiba Inu – Qu’est-ce que ça signifie?

Shiba Inu
Shiba Inu (Photo de likeaduck)

Le caractère Kanji ou japonais pour « dog », peut être prononcé comme « Inu » ou « Ken ». Par conséquent, Shiba Inu signifie simplement chien Shiba. Parfois, vous entendrez aussi le chien Shiba appelé Shiba Ken.

L’interprétation exacte de « Shiba » est moins claire. Cela pourrait signifier «arbuste rouge», pour les buissons rouges qui poussent dans la région, d’où viennent les Shibas. Alternativement, cela pourrait aussi signifier «petit».

Le Shiba Inu est certainement un petit arbuste rouge effronté, donc les deux interprétations fonctionnent bien.

3) Shiba Inu – Qu’est-ce que cela signifie vraiment?

Shiba Inu chiot
Shiba Inu chiot

Je sais que les discussions sur les arbustes rouges sont vraiment passionnantes, mais vous voulez probablement passer à ce que cela signifie vraiment d’être Shiba, ai-je raison?

Eh bien, vous savez ce qu’ils disent des roux et de leur caractère fougueux.

Il en va de même pour le Shiba Inu à tête rouge. Vous pouvez penser que vous pouvez contourner cette question épineuse, en obtenant un Shiba d’une autre couleur, comme le rouge-sésame, le noir et le bronzage, ou les versions de couleur crème. Cependant, le Dieu Shiba est en effet une longueur d’avance sur vous.

Shiba Inus de toutes les couleurs a la même personnalité rouge feu facilement retrouvable dans l’élevage shiba inu.

C’est pourquoi ils sont aussi connus comme:

  • Le «chien du diable»
  • Le chien «pas pour tout le monde» et
  • Le «chéri, pourquoi diable avez-vous eu cette chose?!

En effet, le Shiba Inu n’est pas recommandé pour les premiers propriétaires de chiens. Pour en acquérir un. il est préférable d’aller dans un élevage shiba inu.

4) Mame Shiba

Mame Shiba
Mame Shiba (Photo de Taro the Shiba Inu)

Shiba Inus mâle de taille standard ont tendance à se situer entre 20-25 livres, pour un poids moyen d’environ 23 livres. Les Shiba Inus femelles sont légèrement plus petites et ont un poids moyen de 17 livres. Il y a toujours des valeurs aberrantes.

Récemment, certains éleveurs du Japon et des États-Unis ont commencé à élever des Mame Shibas, qui sont essentiellement des Shibas de plus petite taille. « Mame » signifie ‘haricot’ en japonais, donc ce sont des Shibas de la taille d’un haricot.

Mame Shibas n’est reconnu par aucun des clubs de chenil au Japon ou aux États-Unis. En conséquence, l’élevage de Mame Shibas n’est pas réglementé, et beaucoup des éleveurs qui les vendent ne se reproduisent pas pour la santé ou le tempérament.

Puisque le Shiba Inu est déjà une race de chien difficile, nous voulons essayer d’en obtenir un qui a un tempérament équilibré. Par conséquent, il est préférable d’obtenir un Shiba d’un éleveur de clubs accrédités, qui doit suivre des directives d’élevage strictes.

Vous hésitez toujours de visiter le Japon? Profitez de cette opportunité pour partir au Japon avec les meilleurs prix de vols sur le marché:

Si vous allez au Japon, profitez-en pour voir le parc des singes.

5) Jomon Shiba

shiba inu chiens
shiba inu chiens

La période Jomon est l’époque de l’histoire du Japon à partir de 14 000 av. à 400 B.C. Les habitants de Jomon élevaient des chiens de chasse qui constituaient une grande partie de leur culture.

Les sites archéologiques ont découvert des squelettes bien conservés des chiens Jomon, qui montrent qu’ils ont des épines et une queue de faucille. Les scientifiques croient que ces chiens sont les ancêtres antiques du Shiba Inu et des cinq autres races de chiens japonaises originales.

Certains éleveurs au Japon ont fondé l’association Shibaho, pour élever des chiens avec des caractéristiques physiques conformes aux chiens Jomon d’autrefois.

Le Jomon Shiba est un Shiba plus sauvage, avec une tête plus étroite et des dents plus grandes. Fidèle à leurs racines encore plus primitives, Jomon Shibas est plus têtu et moins obéissant que leurs frères Shiba Inu domestiqués.

Étant donné le niveau déjà élevé d’obstination et de volonté dans un Shiba régulier, il peut être préférable de rester à l’écart de ces chiens Jomon.

6) Shiba Inu – Pourquoi pas?

Shiba inu
Shiba inu

Honnêtement, il existe de nombreuses races de chiens plus faciles et plus sympathiques que le Shiba Inu.

Le Shiba Inu est indépendant et distant. Si nous voulons un chien qui aime faire des câlins avec nous, alors le Shiba n’est pas pour nous.

Le Shiba Inu est fougueux et actif. Si nous voulons un chien calme qui se trouve juste au bout de notre lit, et réchauffe nos pieds, alors le Shiba n’est pas pour nous.

Le Shiba Inu est un chien rebelle. Si nous voulons un chien obéissant qui suit chacun de nos ordres, et qui vit seulement pour nous plaire, alors le Shiba n’est pas pour nous.

Pour vous aidez à préparer votre séjour au Japon, découvrez notre sélection de 3 des meilleurs hôtels à Tokyo:

Nouveauté

Découvrez notre nouvel outil pour planifier vos voyages : planifier.japonsejour.com

 

 

 

 

 

Japon

3 Raisons d’une Destination Excursion à Nara au Japon 2019

Destination Excursion à Nara au Japon 2019

Essayez de rechercher les points d’intérêt pour d’une destination excursion à Nara au Japon 2019 et vous serez submergé. Bien que fréquentée par les touristes voyageant à Osaka et Kyoto, cette ancienne capitale du Japon mérite une visite. Pour les non-initiés, la ville de Nara est la capitale de la préfecture de la région du Kansai au Japon.

Voici ce que vous verrez :

  • Temple Kohfukuji
  • Temple Gangoji
  • Parc NARA

La plupart des touristes qui voyagent ici font un point d’au moins voir les principales attractions que Nara a à offrir. Donc, pour vous aider à planifier votre voyage, j’ai sélectionné les meilleures attractions de Nara que vous pouvez visiter en 1 jour ou demi-journée à Nara sur le blog.

Nara ville
Nara ville

La ville de Nara abrite 8 sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO: la forêt vierge de Kasugayama, le temple Tōdai-ji, le temple Gangō-ji, le palais Heijō, le temple Kōfuku-ji, le temple Saidai-ji et le sanctuaire Kasuga , Le temple Yakushi-ji et le temple Tōshōdai-ji.

Voici ce que vous verrez d’une destination excursion à Nara au Japon 2019, vous pouvez les faire en un jour mais soyez prêt à être un peu épuisé. Mais parce que la plupart des sites touristiques de Nara ont des frais d’entrée, sauf pour le parc de Nara, si vous avez un budget limité, vous pouvez choisir les temples que vous voulez entrer.

Je recommande d’aller à l’intérieur du temple de Todaiji, qui abrite la plus grande statue de Bouddha en bronze au monde, qui se trouve dans le plus grand bâtiment en bois du monde.

1) Temple Kohfukuji

Temple Kohfukuji
Temple Kohfukuji (Photo de coniferconifer)

Le temple de Kohfukuji est l’un des 8 monuments historiques de Nara inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce temple bouddhiste fondé au 7e siècle, qui a été effectivement transféré de Kyoto, était l’un des sept grands temples de Nara.

Il est dit que le complexe du temple d’origine abrite 175 bâtiments, mais la guerre et les incendies ont laissé seulement 12 bâtiments ici debout.

Le temple Kofukuji est le temple gardien du clan Fujiwara. Il a deux pagodes, la plus grande – la pagoda- cinq étages est surnommée la deuxième plus grande pagode au Japon et est le symbole de Nara.

Comment se rendre au temple de Kohfukuji:

Nara a deux stations principales: Nara Station (Ligne JR) et Kintetsu Nara Station (Ligne Kintetsu). Se rendre au temple de Kohfukuji est le même que d’arriver au parc de Nara puisque le temple est juste à côté du parc. Descendre à la gare de Kintetsu Nara et marcher pendant environ 5 minutes vers le temple, qui est situé à l’intérieur du parc de Nara.

Mais si vous arrivez à la gare de Nara depuis Kyoto, vous pouvez marcher vers le temple Kohfukuji pendant environ 20 minutes. Ou si vous êtes paresseux comme nous, vous pouvez prendre le bus jaune Loop Line Bus n ° 2 (dans le sens des aiguilles d’une montre) et descendre à l’arrêt de bus Kencho-mae. Le tarif fixe est de JPY 210 (PHP 95 / USD 2 / SGD 3 / MYR 8) pour les adultes et de JPY 110 (PHP 50 / USD 0,99 / SGD 1,35 / MYR 4,25) pour les enfants.

Pour plus d’information sur Japan Rail, voir mon article à ce sujet

2) Temple Gangoji

Temple Gangoji
Temple Gangoji (Photo de Bernard Gagnon)

Le temple de Gangoji, le premier temple bouddhiste du Japon, a également été transféré à Nara à l’époque. Il fait partie des 8 monuments historiques de Nara classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Fait intéressant, le temple de Gangoji abrite trois trésors nationaux – Gokurakudo (Salle Mandala / Salle de la Terre Pure) et le Zen Shitsu (Salle de Contemplation), qui ont été construits pour les moines au VIIIe siècle et la pagode à cinq étages.

Seulement cette attraction, est une raison suffisante de choisir la destination excursion à Nara au Japon 2019.

Comment se rendre à Temple Gangoji:

Le temple Gangoji peut être atteint à pied pendant environ 15 minutes depuis la gare de Kintetsu Nara. Si vous descendez à la station JR Nara, vous pouvez marcher ici pendant environ 20 minutes. Marchez vers l’est depuis le centre d’information de Namarachi et dirigez-vous vers la première route vers le sud.

Vous pouvez également prendre le bus 50, # 51, # 53, # 82 et # 92 depuis la gare JR Nara ou la gare de Kintetsu Nara et descendre à l’arrêt Fukuchiin-cho, puis marcher jusqu’au temple Gangoji. Le tarif fixe est de JPY 210 (PHP 95 / USD 2 / SGD 3 / MYR 8) pour les adultes et de JPY 110 (PHP 50 / USD 0,99 / SGD 1,35 / MYR 4,25) pour les enfants.

Vous hésitez toujours de visiter le Japon? Profitez de cette opportunité pour partir au Japon avec les meilleurs prix de vols sur le marché:

3) Parc NARA

Parc NARA
Parc NARA

Assis au pied du mont. Wakakusa, le parc de Nara est l’un des plus anciens parcs du Japon fondé en 1880. Le parc abrite des milliers de cerfs en liberté, symbole de la ville de Nara et classé trésor naturel.

Les touristes viennent ici pour se rapprocher du cerf et les nourrir. S’il vous plaît ne les nourrissez pas avec du papier ou autre chose que les craquelins de cerf que vous pouvez acheter auprès des fournisseurs autour du parc. Ce vous convaincra de choisir la destination excursion à Nara au Japon 2019.

Les cerfs de Nara étaient autrefois considérés comme sacrés et protégés, on pense qu’ils sont des messagers des dieux dans la religion shinto. Basé sur le folklore, cela a commencé quand Takemikazuchi-no-mikoto, l’un des quatre dieux du sanctuaire de Kasuga, est arrivé sur Mt.Mikasa, il chevauchait un cerf blanc. Il y avait même un moment où tuer le cerf à Nara était punissable.

Si vous souhaitez visiter la destination excursion à Nara au Japon 2019, vous pourrez commencer à visiter le musée national de Nara, le temple Todaiji, Kasuga Taisha et Kofukuji.

Comment se rendre au parc de Nara:

Pour vous rendre au parc de Nara en train, descendez à la gare de Kintetsu Nara et marchez pendant environ 5 minutes en direction du parc de Nara. Alternativement, depuis la gare de Nara, vous pouvez marcher jusqu’au parc de Nara pendant environ 20 minutes. Roulez jusqu’à la sortie Est et dirigez-vous vers la rue Sanjo Dori, une rue commerçante au nord de la gare. Marcher dans la direction de l’est jusqu’à ce que vous voyez le parc de Nara.

Vous pouvez également prendre le bus de la gare JR Nara au parc de Nara. Voilà ce que nous avons fait. Au Terminal de Sortie Est de la Gare JR de Nara, cherchez le Bus de la Ligne de Boucle, c’est un bus jaune. Ride # 2 bus de l’arrêt de bus 2. Le temps de transit est d’environ 20 minutes et le tarif est JPY 210 (PHP 95 / USD 2 / SGD 3 / MYR 8) pour les adultes et 110 JPY (PHP 50 / USD 0.99 / SGD 1.35 / MYR 4.25 ) pour les enfants.

Pour vous aidez à préparer votre séjour à la destination excursion à Nara au Japon 2019, découvrez notre sélection de 3 des meilleurs hôtels à Nara:

Nouveauté

Découvrez notre nouvel outil pour planifier vos voyages : planifier.japonsejour.com

 

 

 

 

 

Japon

3 Raisons De Prendre Le Japan Rail JR Hokkaido 2500 Km au Japon

Si vous prévoyez un voyage au Japon, vous avez peut-être entendu parler du Japan Rail JR Hokkaido 2500 Km. C’est une passe pratique et facile à utiliser conçu pour les touristes qui voyageront en train au Japon.

Voici ce que vous verrez dans cet article:

  • Histoire
  • Moyen de Transport
  • Questions Fréquentes

1) Histoire

Japan Rail
Japan Rail (Photo de Yasu)

La Japan Rail JR Hokkaido 2500 Km Company plus généralement appelée JR Hokkaidō est une société japonaise de transport ferroviaire qui fait partie des entreprises constitutives de Japan Railways (JR). Elle effectue des liaisons intercitées sur l’île d’Hokkaidō, au nord de l’archipel nippon.

Au moment de sa création et de sa privatisation partielle en 1987, Japan Rail JR Hokkaido 2500 Km comptait 21 lignes totalisant 3176,6 km de voies, ainsi qu’un service de transbordeur jusqu’à Aomori sur l’île de Honshu. Depuis lors, le réseau a été diminué en dessous de 2 500 km, condamnant les lignes non rentables à la fermeture.

2) Moyen de Transport

JR-Hokkaido
JR-Hokkaido (Photo de 欅)

Si vous décidez d’acheter un Japan Rail Pass à utiliser lors de votre voyage au Japon il pourrait être votre principal moyen de transport.

En tant que PREMIERS VISITEURS AU JAPON, vous voulez que votre expérience soit aussi sans stress que possible avec le Japan Rail JR Hokkaido 2500 Km. C’est ce qui pourrait vous conduire à acheter le Japan Rail Pass. Vous pouvez vous sentir à l’aise en sachant que vous n’aurez pas affaire à des distributeurs de billets ou à la barrière de la langue dans les billetteries. Vous pouvez juste montrer votre laissez-passer, sauter dans un train et partir.

Le Japan Rail Pass vaut le détour si vous voyagez beaucoup au Japon, visitant de nombreuses régions différentes en peu de temps. Selon les trajets en train que vous prévoyez prendre, il peut être plus économique que d’acheter des billets individuels (pas toujours). De plus, cela vous fait gagner du temps en ligne aux stations.

Vous pouvez aussi en profiter pour visiter des Maisons de thé.

Aussi facile que le laissez-passer fût à utiliser, vous pourriez avoir beaucoup de questions avant d’acheter un Japan Rail Pass. Voici les réponses aux questions fréquemment posées et les conseils pour l’achat et l’utilisation du Japan Rail Pass.

3) Questions Fréquentes

JR_Hokkaido_Kiha
JR_Hokkaido_Kiha (Photo de 天然ガス)

Qu’est-ce que le Japan Rail Pass?

Le Japan Rail Pass est une passe spéciale pour les touristes qui permet des voyages illimités avec les six compagnies du Japan Rail JR Hokkaido 2500 Km (JR Central, JR Est, JR Ouest, JR Kyushu, JR Shikoku, JR Hokkaido).

Qui peut acheter le Japan Rail Pass?

Le Japan Rail Pass ne peut être acheté que par les étrangers qui visitent avec un visa de touriste. Si vous visitez le Japon à des fins touristiques, vous recevrez un autocollant / tampon «Visiteur temporaire» dans votre passeport et vous devrez le montrer pour recevoir et utiliser votre Japan Rail Pass.

Où puis-je utiliser le Japan Rail Pass?

JR Hokkaido Japan
JR Hokkaido Japan (Photo de Alexander Klink)

Le Japan Rail Pass est valable sur tous les trains JR express, express, rapides et locaux. Il peut également être utilisé sur les trains à grande vitesse JR Shinkansen, à l’exclusion des trains Nozomi et Mizuho. Bien que bénéfique pour les longs trajets, la passe JR peut également être utilisée à Osaka sur la Loop Line et à Tokyo sur cinq lignes métropolitaines (les lignes Yamanote et Chuo sont très utiles pour se déplacer). Le Japan Rail JR Hokkaido 2500 Km Pass couvre également le transport sur certains bus locaux JR, le service d’aéroport sur le monorail de Tokyo (aéroport de Haneda) et Narita Express (aéroport de Narita), ainsi que le transbordeur JR West entre la gare de Miyajimaguchi et MIYAJIMA.

Quels sont les types de laissez-passer ferroviaires au Japon?

Vous pouvez choisir parmi 7 jours, 14 jours ou 21 jours. Le laissez-passer est valide pour une période de plusieurs jours consécutifs commençant à la date à laquelle il est utilisé pour la première fois. Vous pouvez également choisir entre un Green Pass (accès aux voitures de classe supérieure) ou une passe ordinaire. Les trains au Japon sont vraiment confortables, donc nous n’avons pas vu le besoin de voyager en première classe avec le Japan Rail JR Hokkaido 2500 Km.

Combien coûte le laissez-passer ferroviaire au Japon?

Les prix indiqués sont exacts à compter de janvier 2018 et sont sujets à changement.

Pass JR ordinaire :

7 jours: ¥ 29,110 adulte, ¥ 14,550 pour enfant (6-11 ans)

14 jours: ¥ 46,390 adulte, ¥ 23,190 enfant

21 jour: ¥ 59,350 adulte, ¥ 29,670 enfant

JR Pass vert (première classe) :

7 jours : ¥ 38,880 adulte, ¥ 19,440 enfant

14 jour: ¥ 62,950 adulte, ¥ 31,470 enfant

21 jour: ¥ 81,870 adulte, ¥ 40,930 enfant

Comment acheter le Japan Rail Pass?

Le Japan Rail Pass doit être acheté auprès d’un agent autorisé avant de venir au Japon.

Lors de l’achat, vous recevrez une commande d’échange (coupon), que vous échangerez ensuite contre le JR Rail Pass réel une fois que vous arrivez au Japon. Votre ordre d’échange doit être retourné pour un laissez-passer JR dans les trois mois suivant l’achat.

Les ordres d’échange ne peuvent être retournés que dans les gares JR qui ont un bureau d’échange Japan Rail Pass. Vous devrez montrer votre passeport pour obtenir votre passe.

Comment activer le Japan Rail Pass?

Lorsque vous récupérerez votre Japan Rail Pass, vous devrez spécifier la date exacte à laquelle vous voulez commencer à l’utiliser. Vous n’avez pas besoin de l’activer immédiatement – vous pouvez choisir n’importe quelle date dans le mois suivant la réception du laissez-passer.

Une fois confirmées, les dates de début et de fin seront imprimées sur le billet et ne peuvent être modifiées.

Comment utiliser le Japan Rail Pass?

Pour utiliser votre Japan Rail Pass, montrez-le simplement au préposé à un guichet de billets habité. Vous ne pouvez pas passer par les portes automatiques.

Dois-je faire des réservations de siège?

JR_Hokkaido Japon
JR_Hokkaido Japon (Photo de Tennen-Gas)

Les réservations de places ne sont pas obligatoires sur la plupart des trains au Japon. Cependant, il y a quelques trains réservés à des places assises, notamment le Narita Express (aéroport Tokyo-Narita). Vous pouvez savoir si un train est réservé uniquement en consultant l’application ou la page Web Hyperdia (horaires des trains). Si le menu déroulant sous le prix du siège ne montre pas une option pour le siège non réservé, cela signifie que le train est réservé uniquement.

D’autres périodes de l’année où les voyages domestiques sont populaires et les réservations de train recommandées sont pendant la semaine d’or (fin avril début mai), la semaine d’Obon (mi-août) et la période de vacances du Nouvel An (28 décembre au 6 janvier).

Vous hésitez toujours de visiter le Japon? Profitez de cette opportunité pour partir au Japon avec les meilleurs prix de vols sur le marché:

Comment faire des réservations de siège

Les réservations de places sont gratuites avec le Japan Rail Pass. Pour faire une réservation, rendez-vous dans n’importe quelle billetterie Japan Rail JR Hokkaido 2500 Km et montrez votre passe. Vous recevrez un ticket de réservation à utiliser à côté de votre passe. Les réservations de places ne peuvent pas être faites aux distributeurs de billets ou à bord du train.

Est-ce que le Japan Rail Pass me sauvera de l’argent?

Que le Japan Rail Pass le vaille ou non dépend des spécificités de votre voyage. Il faut des recherches minutieuses et une planification préalable pour vous assurer que votre Japan Rail Pass vous permettra d’économiser de l’argent.

Pour vous aidez à préparer votre séjour au Japon, découvrez notre sélection de 3 meilleurs hôtels à Tokyo:

Nouveauté

Découvrez notre nouvel outil pour planifier vos voyages : planifier.japonsejour.com